Categories

Accueil du site > 12 - Archives > 3 - ULIS > 2/ ULIS : Fonctionnement /Organisation/Projets > ULIS : Projets 2010/2011 > ULIS : Le projet pédagogique 2010/2011

20 octobre 2009
Mme Dupuy

ULIS : Le projet pédagogique 2010/2011

Le projet pédagogique 2010/2011

L’emploi du temps

Chaque élève possède un emploi du temps individualisé. Il est constamment remanié en fonction des inclusions individuelles et/ou collectives. On privilégie, quand cela est possible, une inclusion dans des classes de référence. Les temps d’intégration se font aussi sur les classes de la Segpa ainsi que sur les ateliers préprofessionnels.

Le Projet Personnel de Scolarisation

Chaque année, un projet pédagogique individualisé est élaboré pour chaque élève. Il permet d’évaluer les compétences et capacités de l’élève tant en termes de comportement, d’acquis scolaires et de capacités d’intégration et d’adaptation aux structures ordinaires. Il est écrit par l’enseignant coordonnateur du dispositif ULIS et proposé à l’élève et à sa famille. Ce projet est révisé régulièrement par l’élève, l’enseignant et l’équipe éducative élargie.

Deux à trois fois dans l’année, le projet est révisé en présence de l’équipe éducative élargie. Sont invités à y participer : l’élève, les représentants légaux de l’élève, le coordonnateur de l’ULIS, l’AVS Co., le chef d’établissement ou son adjoint, le CPE, l’enseignant référent, le psychiatre référent du dispositif, les enseignants qui intègrent les élèves, l’infirmière, les personnels sociaux, médicaux et éducatifs qui travaillent avec les adolescents... Au sein du dispositif, ce projet est travaillé régulièrement lors d’un temps de vie de classe. Lors de ce temps il est demandé aux élèves de faire le point sur la semaine passée et de se situer par rapport à leur projet. C’est également le moment de réguler les différents comportements de chacun, d’évoquer leurs réussites et difficultés dans le collège, de rappeler les règles de vie… Ce projet est donc au centre du dispositif et du parcours de chaque élève. En dehors des temps de classe le projet de l’élève est aussi régulièrement travaillé avec les différents partenaires : échanges réguliers avec les parents des élèves, avec la principale et son adjointe, avec le CPE, avec les surveillants, et également avec toutes les personnes qui travaillent avec les adolescents en dehors du collège (psychologues, éducateurs, orthophonistes...).

Le projet du dispositif

Cette année, le projet est axé sur le corps en mouvement.

Ce projet s’intitule : « Corps et Mouvements : Bougeons ! ». Les élèves vont être sensibilisés au Corps et au Mouvement selon différents point de vue : scientifiques, artistiques et culturels...

Pour ce projet, les élèves du dispositif ULIS travailleront en collaboration avec des professeurs du collège, des élèves de l’option Théâtre et de la SEGPA, ainsi qu’avec Mme Lavieille documentaliste .

Et ils auront même la chance de pouvoir partir au Futuroscope à Poitiers au mois de Mars 2011...

L’inclusion

Les adolescents inscrits sur le dispositif ULIS bénéficient de deux types d’inclusion : l’inclusion collective et l’inclusion individualisée.

L’inclusion collective

L’ULIS est avant tout un dispositif d’inclusion collective. Les élèves porteurs d’un handicap sont scolarisés en milieu ordinaire. Ils bénéficient d’un enseignement adapté à leur capacité. Pour tout le reste, leur statut de collégien devrait être le même que celui des autres élèves qui suivent une scolarisation ordinaire :
- Ils appartiennent à une classe ;
- Ils ont un carnet de liaison (et donc un règlement intérieur) ;
- Ils justifient leurs retards et leurs absences auprès de la vie scolaire ;
- Ils vont au CDI, à la demi-pension, en récréation, en salle de permanence ;
- Ils ont un bulletin trimestriel suite au conseil de classe ;
- Ils se rendent en cours comme les autres ;
- Ils participent aux réunions parents/professeurs avec leurs parents.

Ces différents points peuvent paraître anodins mais sont extrêmement importants en matière d’inclusion : les adolescents doivent pouvoir évoluer en milieu ordinaire, ils ne doivent donc pas avoir un statut différent. Dans les textes (circulaire de 2001 et de 2010), on y évoque l’intégration collective en tant que mode d’intervention des professeurs sur l’ensemble du dispositif. Cette année, 4 professeurs du collège ont ce type d’intervention :
- Mme BOUDET pour le projet « Corps et Mouvements » en SVT
- Mme BRANGÉ, intervient par demi-groupe pour des cours d’initiation à l’anglais
- En sciences physiques, M. BOUCHEREZ intervient pour le projet « Air »
- M. PIGEOT intervient en technologie pour le projet « B2I et fabrication d’objets mettant en oeuvre l’air ».

L’inclusion individuelle

En fonction de leur projet individualisé et de leurs capacités d’adaptation, les élèves scolarisés sur le dispositif ULIS sont inclus pour certains cours au sein des classes du collège. Ces inclusions ne sont envisageables que si elles peuvent être profitables à l’élève d’un point de vue des acquisitions sociales et/ou disciplinaires. De plus, pour que ces inclusions soient pleinement profitables à l’élève, il faut qu’un travail soit possible entre l’enseignant qui accueille l’élève et le coordonnateur de l’ULIS. Si cet échange n’existe pas, l’inclusion de l’élève risque d’être très rapidement difficile. En plus de ces concertations régulières, la présence de l’AVSco lors des inclusions des élèves est parfois indispensable. En effet, le travail de l’AVSco permet à l’élève de trouver plus facilement ses repères et d’avoir un référent privilégié lorsqu’il se trouve en difficulté. Enfin, son travail permet toute la cohérence du suivi des inclusions entre les différents partenaires : l’élève, l’enseignant de la classe et le coordonnateur de l’ULIS. Des temps d’inclusion individuelle sont aussi proposés sur les temps périscolaires (ateliers ou clubs le midi, en fin d’après-midi ou le mercredi). Afin d’ouvrir la participation des élèves de l’ULIS à ces activités, les adultes qui les animent viennent présenter les activités en début d’année scolaire.

Commentaires

Répondre à cet article